Convergences des luttes / Convergence of Struggles

Ahlem Belhadj
Arlene Inouye
Au Loong Yu
Aurélie Trouvé

(English follows)

Quelque temps avant la pandémie, une nouvelle énergie révolutionnaire faisait vibrer plusieurs régions du monde : mouvement pour la légalisation de l’avortement en Argentine, lutte pour la démocratie à Hong Kong, Hirak en Algérie, révolution au Soudan, Thawra au Liban, grèves pour l’éducation aux États-Unis… Dans ces mouvements qui ont parfois connu des succès considérables, les femmes ont joué un rôle de premier plan. La population s’est largement mobilisée pour améliorer son sort et tendre vers un avenir démocratique. 

Bien que le rythme de la mobilisation ait ralenti à cause du coronavirus, le désir d’un monde meilleur n’attend que le moment propice pour s’exprimer avec force. Après la crise, on peut s’attendre à un regain des luttes locales et internationales. Comment faire pour que des luttes locales se rejoignent en un vaste mouvement pour le changement? Comment faire pour que des alliances se tissent entre les organisations féministes, les groupes écologistes, les syndicats, les groupes antiracistes et ceux dédiés à l’anti-impérialisme? Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour créer un véritable front commun contre toutes les formes d’oppression?

***

Shortly before the pandemic, a wave of revolutionary energy rocked several regions across the world: the movement for the legalization of abortion in Argentinia, the struggle for democracy in Hong Kong, the protests in Algeria, the revolution in Sudan, Lebanon’s thawra, the strikes in the US education sector… in these movements which were often very successful, women played a leading role. Populations were massively mobilized to improve their conditions and work towards a democratic future.

Although the rhythm of these mobilizations has slowed down because of the coronavirus, the desire for a better world simply waits for the right moment to express itself with power. After the crisis, we can expect a resurgence of these struggles, locally and abroad. What can we do to make local struggles link up with a vast movement for change? What can be done to promote alliances between feminist organizations, environmental groups, unions, antiracist groups and those dedicated to anti-imperialism? What strategies will be the most effective to create a genuine united front against all forms of oppression?

mai 22 @ 12:30
12:30

Salle Principale

English, Español, Français